Président à vie ? Les électeurs russes accordent à Poutine la capacité de gouverner jusqu’en 2036

Banniere CBG

Comme attendu, les électeurs russes ont approuvé des changements constitutionnels qui pourraient maintenir Poutine au pouvoir jusqu’en 2036.

Une majorité d’électeurs a approuvé des changements à la constitution russe qui permettraient au président Vladimir Poutine de rester au pouvoir jusqu’en 2036, mais le plébiscite d’une semaine qui s’est achevé mercredi a été terni par des rapports généralisés faisant état de pressions sur les électeurs et d’autres irrégularités.

La plupart des bureaux de vote du pays étant fermés et 20 % des circonscriptions ayant été recensées, 72 % des électeurs ont voté en faveur des amendements constitutionnels, selon les responsables des élections.

Le président russe Vladimir Poutine, 67 ans, aura déjà été au pouvoir pendant plus de deux décennies lorsque son mandat actuel s’achèvera en 2024, mais maintenant que la Russie est au milieu d’un vote crucial sur une constitution considérablement révisée, son règne pourrait théoriquement s’étendre jusqu’en 2036, soit 12 années supplémentaires.

Bloomberg rapporte qu’après le début du vote la semaine dernière, en dépit des craintes du coronavirus, le dernier sondage de sortie de l’institut Vtsiom, dirigé par l’État, indique que le pourcentage de voix en faveur des amendements, qui inclut l’exemption de limite de durée, est de 76 %.

Selon l’ancienne ou plutôt l’actuelle constitution, il est interdit à Poutine de se représenter à l’élection présidentielle à l’expiration de son mandat en 2024, en raison de la limitation du nombre de mandats consécutifs, mais la nouvelle loi remettrait cela à zéro. Un seul mandat présidentiel dure six ans. Parmi les autres changements constitutionnels autorisés par Poutine figurent l’interdiction permanente du mariage entre personnes du même sexe, ainsi que l’inclusion d’une « croyance en Dieu » désignée comme l’une des valeurs traditionnelles de la Russie.

Poutine a souligné cet appel aux « valeurs traditionnelles »lors d’un discours télévisé mardi, en déclarant : « Nous votons pour le pays pour lequel nous travaillons et que nous voulons transmettre à nos enfants et petits-enfants ». Il a exhorté les Russes à soutenir ce qu’il a décrit comme une constitution assurant la

« stabilité, la sécurité et la prospérité ».

Bloomberg résume plus loin : « La commission électorale centrale a déclaré mercredi que les premiers résultats montraient que le vote était de 74% pour les propositions, 25% contre, avec 1% des bulletins comptés, a rapporté RIA Novosti ».

Et bien que la Russie compte désormais plus de 654 405 cas de coronavirus et 9 536 décès, ce qui en fait le troisième pays le plus touché par les infections après les États-Unis et le Brésil, le taux de participation a été rapporté à plus de 60 % avant la fermeture des bureaux de vote.

Cependant, la cote de popularité de Poutine a récemment chuté en même temps que l’économie en raison de l’impact dévastateur de l’épidémie de COVID-19 et de l’effondrement des prix du pétrole.

par Aube Digitale

Réagir