France / L’affaire Adama Traoré accusé de viol : Son codétenu Kevin indemnisé…

Banniere CBG

INFO LE POINT. Pour la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions, les faits d’agression sexuelle qui ont été portés à sa connaissance sont établis.

C’est une affaire dans l’affaire. En mai 2016, deux mois avant sa mort, Adama Traoré fait l’objet d’une plainte pour viol déposée par Kevin*, 23 ans à l’époque, détenu dans la même cellule à la prison d’Osny. C’est la mère du jeune homme qui, ne supportant plus de voir son fils en « extrême souffrance », s’était présentée au commissariat de Cergy-Pontoise (95). Aux policiers qui prennent sa déposition, la mère relate, dans des termes flous, ce que son enfant lui aurait dit lors d’un parloir, à savoir qu’Adama l’« empêchait de dormir » et l’« enroulait dans un drap » la nuit.

Le point…

Réagir