Lenteur de connexion en Guinée : le ministre Oumar Saïd Koulibaly donne des précisions et promet

Banniere CBG
Oumar Saïd Koulibaly, actuel ministre des postes et télécommunications et de l’économie numérique, après la sortie du président de la République, est sorti de son silence lundi 3 août 2020, pour apporté des précisions sur la lenteur de la connexion.
Concernant l’interpellation de son patron, Oumar Saïd Koulibaly estime que sur ce point, n’est que sa préoccupation pour une bonne desserte en internet.
‹‹ C’est vrai, le constat il est là et il ne faut pas se voiler la face il y a une certaine lenteur mais moi je ne dirais pas ça une interpellation mais une préoccupation du chef de l’État par le fait que la population ressent en quelque sorte. Ceci dit beaucoup de personnes se plaignent de la latence mais il faut comprendre que 60% de la population, je dirais même du monde utilise aujourd’hui l’internet à travers les mobiles. Donc, il faut comprendre qu’il y a énormément d’aspects, c’est un ensemble de réseaux interconnectés donc il faut aller chercher des données. En France par exemple, tu as toute l’infrastructure numérique…, en Guinée nous n’avons que deux points de changes dont un ne fonctionne pas. Un pop qui est au niveau de la Guilab qui n’a pas énormément de données, alors que l’internet c’est les données d’abord. Donc il faut mettre en place des Data center, mettre une infrastructure résiliente que nous sommes en train de faire à travers le backbone », éclaire le locataire des postes et télécommunications qui promet que ce problème sera remédier prochainement. 
« Les infrastructures de base que nous sommes en train de mettre en place à savoir le backbone, cela va remédier à ces problématiques et progressivement nous allons mettre en place d’autres infrastructures pour pouvoir impulser une réelle dynamique de développement du numérique en Guinée », promet le ministre des télécommunications.
Abd Akila pour Oceanguinee.com 
Réagir