Emirats Arabes Unis : un autre drame s’est produit dans la région d’Ajman (video)

Banniere CBG

Moins de 24 heures après l’explosion d’une partie de la capitale libanaise, un énorme incendie s’est déclaré dans un marché situé près d’une zone industrielle dans la région d’Ajman, aux Emirats Arabes Unis dans la soirée d’hier.

 

L’hypothèse d’une arme spatiale en orbite basse capable de déclencher des incendies en un point focal précis à la surface de la terre n’est concurrencée que par l’acte de sabotage ou l’attaque cybernétique.

Cela a commencé par des feux de forêt monstres dans plusieurs régions du monde (Portugal, Grèce, Californie, Australie, etc.) Mais il semble que la technique de focalisation soit plus efficiente et précise depuis quelques mois au point de déclencher des départs de feu à bord de navires en haute mer, d’usines ou d’entrepôts.

L’Iran a subi des incendies totalement incompréhensibles depuis quelques semaines, suivis par un incendie mystérieux à bord d’un grand navire militaire amphibie dans son port d’attache à San Diego. Par la suite sept navires iraniens prennent subitement feu et la série continue. Les explosions puissantes ayant ébranlé Beyrouth ont débuté par un départ de feu mystérieux dans un dépôt de nitrates d’ammonium et d’autres substances explosives.

Entre-temps il y a eu des incendies non élucidés ayant affecté un centre de recherches nucléaires à Téhéran et un autre près de la centrale nucléaire de Bouchehr en Iran. La thèse du sabotage interne ou par inflitration a été évoquée en concomitance avec un nouveau type d’attaque cybernétique mais la récurrence de tels faits pose une question fondamentale sur l’ubiquité relative de la cause. La thèse d’un satellite en orbite basse dirigeant une arme à rayonnement électromagnétique vers un point précis de la surface terrestre est de plus en plus discutée.

La zone commerciale populaire d’Ajman est sise dans une nouvelle zone industrielle des Émirats Arabes Unis. Les zones industrielles et les infrastructures stratégiques semblent des cibles prioritaires de ce nouveau type de guerre.

Cette série d’incendies est trop rapprochée pour qu’elle ne soit dû qu’au hasard. Une nouvelle révolution de type T (technique) dans le domaine de la guerre vient d’avoir lieu loin des regards. Cela s’est passé plusieurs fois à travers l’histoire et a, à chaque fois, conféré un avantage stratégique comparatif, à celui qui l’utilise le premier.

Hassane Diallo pour oceanguinee.com

Réagir