« Je pense qu’il temps pour lui (Alpha Conde) de sortir par la grande porte avec la tête haute. »

Banniere CBG

Pour le leader de la génération pour la République (NGR), candidat en lice pour la présidentielle prochaine en Guinée, il est encore temps pour le président de la République de sortir par la grande porte en cédant le pouvoir.

« En Guinée, au point où nous sommes, c’est comme la France après la deuxième guerre mondiale. Le pays était à genoux. Il fallait De Gaulle. L’autre exemple, c’est l’Afrique du Sud avec Mandela. Il est venu au moment de la paix. Présentement, la Guinée est à l’image de ces deux pays. Il y a une division nette dans le pays’’, décrit Abé Sylla. Il y a eu beaucoup de malheurs pendant le temps que mon grand frère (Alpha Condé) a géré ce pays. On a connu Ebola durant son premier mandat et maintenant, le coronavirus et tant d’autres choses. Malheureusement, le temps d’Alpha Condé est terminé. Il a fait dix ans comme il est prévu dans notre constitution. » 

Avant de poursuivre:

« Je pense qu’il temps pour lui de sortir par la grande porte avec la tête haute. Ce qu’il a fait, on l’apprécie, mais il temps de céder le fauteuil à un autre parmi les onze candidats. »
Fogo Balde
Réagir