Trump affirme que la Cour suprême décidera de l’élection ; Elle a besoin d’un neuvième juge

Banniere CBG

Au cours du week-end, à la suite du décès de Ruth Bader GInsburg, nous avons déclaré que le “pire scénario” pour les marchés – une élection contestée – était devenu encore plus compliqué car il semblait que les États-Unis se dirigeaient vers l’élection la plus controversée depuis Gore contre Bush avec un juge de la Cour Suprême qui pourrait se retrouver dans une impasse avec un vote de 4-4 si le résultat de l’élection devait être décidé par la Cour suprême.

Il semble que le président soit d’accord, car il y a quelques instants, le président Trump a également prédit que la Cour suprême des États-Unis déciderait du résultat de l’élection de novembre et a fait valoir que le Sénat devrait confirmer son candidat – dont nous savons déjà qu’il sera une femme conservatrice – pour remplacer la regrettée juge Ruth Bader Ginsburg afin de trancher toute égalité.

M. Trump a déclaré : “Je pense que cela va se terminer à la Cour suprême et je pense qu’il est très important d’avoir neuf justices (juges de la Cour Suprême)”.

S’exprimant devant les journalistes à la Maison Blanche, il a poursuivi en affirmant que “cette arnaque que les démocrates sont en train de monter, c’est une arnaque, cette arnaque sera devant la Cour suprême des États-Unis,”

Trump prévoit d’annoncer samedi un candidat pour remplacer Ginsburg, une icône libérale décédée vendredi à 87 ans.

Les avocats qui représentent la campagne de M. Trump contestent les règles de vote par correspondance dans de nombreux États, car M. Trump affirme que le vote par correspondance est plus susceptible d’être frauduleux que le vote en personne le jour du scrutin.

Comme indiqué hier, il est de plus en plus probable que le premier test majeur de la nouvelle itération post-Ginsburg de la Cour suprême, qui aura bientôt une majorité conservatrice de 6-3, le Parti Républicain prévoit de demander à la Cour Suprême de revoir une importante décision de la cour de l’État de Pennsylvanie qui a prolongé la date limite pour les bulletins de vote par correspondance dans un État charnière critique.

Source: Zero Hedge

Réagir