Le mandat d’arrêt contre Commissaire Fabou et Cdt Simakan sera -t-il exécuter ? Pour Sekou Koundouno et Ibrahima Diallo, Force doit rester à la loi.

Banniere CBG

Nous attendons beaucoup de l’audience de ce jeudi 01 octobre 2020, notamment l’exécution des deux mandats d’arrêt du tribunal de première instance de Dixinn. Ce serait normal car conforme à la lettre et à l’esprit de la décision rendue contre Commissaire Aboubacar Fabou Camara, Directeur centrale de la police judiciaire (DCPJ) et le commandant de la BRI, Mohamed lamine Simankan. Ces deux prévenus doivent être conduits au tribunal correctionnel sous forte escorte de la garde pénitentiaire. Force doit rester à la loi.

Si par complicité ou par inertie le ministère public refuse d’exécuter ces mandat au motif qu’il aurait exercé un recours contre la décision du tribunal, nous savons compter sur l’efficacité du pool des avocats du FNDC et la responsabilité du tribunal.

Sekou Koundouno responsable des stratégies et planification et Ibrahima Diallo Responsable des opérations du FNDC.

Réagir