Faya Milimono se déchaîne contre Kassory : ‹‹ s’il y’a des bandits c’est autour de lui, s’il n’est pas lui-même un ››

Banniere CBG
Kassory ne restera pas sans avoir de réponse d’un opposant. Après sa sortie traitant de bandits les membres du FNDC , le directeur de campagne du RPG a titiller la colère de Dr. Lansana Faya Milimouno. Dans le micro de nos confrères du site Africaguinee, le patron du parti BL n’est pas passé par le dos de la cuillère pour répliquer à vive allure face à cette attaque du premier ministre du régime d’Alpha Condé.
‹‹ C’est ce qu’on a toujours reproché à tous ceux qui ont assumé une responsabilité publique en Guinée. On a l’impression qu’ils perdent la tête. On n’a pas besoin de traiter son compatriote de bandit, on argumente pour prouver qu’il est sur un mauvais chemin. S’il y a des bandits, c’est autour de lui, s’il n’est pas lui-même un. C’est cette mentalité qui fait reculer la Guinée. Quand quelqu’un a une position de décision, il pense que les autres sont des moutons, il les traites avec mépris, il ne veut pas savoir ce qu’ils pensent, il ne cherche pas à savoir leur point de vue, il ne veut pas de débat. Le mot qu’on utilise en Guinée on se met au-dessus de la mêlée. On cache sa carence, son incompétence, son ignorance, c’est ce qui amène ces genres de choses. Qu’il mette le feu au FNDC, il sera le premier qui sera brûlé ››, tique l’opposant Faya Milimono.
Face à l’histoire de Kassory Fofana, Faya Milimouno rappelle que depuis qu’il ‹‹ Kassory Ndlr ›› est arrivé à la primature, la répression contre les opposants s’est accentuée en Guinée.
‹‹ Il est clair, depuis qu’il est là, la violence a dépassé toutes les proportions. C’est avec l’arrivée de Kassory à la primature qu’on a connu des PA. Il est l’auteur de la militarisation des quartiers. Depuis que Kassory est arrivé à la primature l’incompétence est devenue la règle clairement, la violence crue est devenue la règle. Il est clair qu’aujourd’hui le comité de pilotage du FNDC va se réunir, cela doit être pris au sérieux parce que ce sont des criminels qui sont là, qui ne vivent que de tyrannie, qui ne vivent que du sang. C’est très irresponsable qu’une telle déclaration vienne de la part de celui qui se fait appeler le premier ministre ››, enfonce t-il le clou.
Nous y reviendons !
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir