Guillaume Hawing au président Alpha Conde : Allez-vous encore modifier la constitution en 2032 ?

Banniere CBG

 

À la question de savoir : Serez-vous candidat aux présidentielles de 2020 ?
➢ Réponse : C’est le peuple qui décide.

À la question de savoir : est-ce que vous allez changer la constitution ?
➢ Réponse : Je fais mon travail, je ne parle pas de constitution.

À la question de savoir : Vous allez briguer un troisième mandat ?
➢ Réponse : Je veux doter le pays d’une nouvelle constitution et c’est tout.

À la question de savoir : Pourquoi doter le pays d’une nouvelle constitution, voulez-vous briguer un troisième mandat ?
➢ Réponse : Changer la constitution ne veut pas dire aller au troisième mandat.

À la question de savoir : Vous avez fait une nouvelle constitution, serez-vous candidat ?
➢ Réponse : C’est le parti qui décidera

À la question de savoir : Pourquoi vous êtes candidat pour un troisième mandat ?
➢ Réponse : C’est le premier mandat de la quatrième république.

À la question de savoir : Si vous passez aux élections du 18 octobre 2020, serez-vous candidat pour un quatrième mandat ?
➢ Réponse : Une élection n’est jamais gagnée à l’avance, attendez que les élections du 18 octobre passent.

Nous sommes dimanche et nous attendons dimanche. Nous sommes à 7 jours des présidentielles de 2020. Pendant 10 ans nous posons des questions, mais nous n’avons jamais eu une réponse claire à nos différentes interrogations.

Je saisis cette dernière question des journalistes du RFI, demandant au Président Alpha Condé s’il sera encore candidat pour un quatrième mandat en cas de victoire ? À mon avis, si rien n’est fait pour empêcher les élections du 18 octobre 2020, Alpha Condé passera dès au premier tour, bien que sociologiquement aucun parti politique ne peut passer les élections en Guinée dès au premier tour. Adviendra que pourra ! Les conséquences je ne les maitrise pas, mais Alpha Condé sera déclaré vainqueur dès au premier tour des présidentielles du 18 octobre. Ce n’est pas une probabilité mais plutôt une certitude.

Malgré la sociologie de la Guinée, un Président qui fut déclaré vainqueur dès au premier tour lors de son deuxième mandat en 2015, pourquoi serais-je étonné qu’il en fasse autant lors de son troisième mandat en 2020 ? Il me semble être plus facile de tirer un lionceau sous les griffes d’une lionne que de battre un Président africain candidat pour un troisième mandat. Pensez-vous qu’il est possible dans un pays où on comptabilise plus de 200 morts en 10 ans que le Président organise les élections et perde ? Je refuse de me nourrir d’un faux espoir. Même dans le noir de la nuit noire et au fond d’un trou noir, la main ne se trompe jamais de la direction de la bouche.

Quand Alpha Condé passe ce troisième mandat de 6 ans, il ne le terminera qu’en octobre 2026 à l’âge de 88 ans. Sans aucune surprise, il sera encore candidat pour un quatrième mandat de 6 autres années qu’il terminera en octobre 2032 à 94 ans.

En 2032, après la fin du quatrième mandat à l’âge de 94 ans, ne soyez pas étonnés que le Professeur Alpha Condé impose encore au peuple de Guinée une autre constitution de deux mandats de 14 ans que la mouvance tentera d’appeler  »intelligemment » le premier mandat de la cinquième république.

Aux journalistes de RFI, la bonne question à poser au Président Alpha Condé me semble être la suivante : Monsieur le Président, proposerez-vous encore une nouvelle constitution au peuple de Guinée en 2032, pour commencer votre cinquième mandat à 94 ans et terminer votre sixième mandat à 108 ans en 2046 ?

Formons ensemble le cercle des Guinéens Gagnants.

Guillaume Hawing, Président de l’ADG.

Guillaume Guinéen Gagnant pour les Guinéens Gagnants.

GGG/ GG

Réagir