Crise postélectorale en Guinée: « Tous ceux qui pensent qu’ils ne sont connus, sont activement recherchés… » Ministre Mory Doumbouya

Banniere CBG

A en croire au ministre de la justice Guinéenne, qui s’est exprimé devant La Presse, avant hier lundi, des commissions rogatoires sont en cours d’exécution, des perquisitions sont annoncées et programmées pour retrouver tous les acteurs et commanditaires des trouves et crimes.

Lisons le :

« Tous ceux qui pensent qu’ils ne sont connus, sont activement recherchés par les services de sécurité. Quand un responsable politique appelle à la violence, il sort de son statut légal. Quand un chef religieux se dégage des contraintes religieuses pour s’enrôler dans des bandes criminelles d’attaques armées contre les services de l’Etat, il cesse d’être un chef religieux. Il sera traité comme un criminel de grand chemin. » 

Le ministre Mory Doumbouya dit avoir constaté que des « propos émanant malheureusement de religieux qui vont jusqu’à lancer des appels à l’intifada. Cela est extrêmement grave. »

Alas Toure

Réagir