Crises post-électorales en Guinée : plusieurs administrateurs territoriaux chassés…

Banniere CBG

 

A en croire au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, 36heures après l’élection, plusieurs administrateurs territoriaux ont été chassés dans la région de la Moyenne Guinée, fief de l’UFDG.

D’après le ministre, au total, quatre sous-préfets en service dans la région administrative de Mamou ont été chassés,  dans les localités où ils ont été affectés pour représenter l’Etat. C’est le cas à Pita notamment. Dans la sous-préfecture de Leymiro les archives de la sous-préfecture ont été incendiées et le sous-préfet chassé de la localité dit le ministre.

A Donghol Touma, Bantignel, les deux sous-préfets ont été chassés desdites localités. Dans la sous-préfecture de Porédaka, le sous-préfet a été aussi chassé, selon le Général Bouréma Condé, ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, note nos confrères d’africaguinne.com

Dans la sous-préfecture de Timbi Madina, la résidence du sous-préfet a été incendiée alors que dans la préfecture de Dalaba, le logement du secrétaire général chargé des collectivités décentralisées a été vandalisé puis incendié.

Même scène dans la sous-préfecture de Timbi Tounni, où la résidence du sous-préfet et le bloc administratif sous-préfectoral ont été détruits.

Alas Toure

Réagir