Le département de la Santé US refuse de travailler avec Biden avant l’annonce des résultats définitifs

Banniere CBG

Joe Biden a eu beau proclamer sa victoire à la présidentielle américaine, le département de la Santé et des Services sociaux ne travaillera pas avec son équipe tant que son élection ne sera pas reconnue par l’Administration des services généraux, selon le secrétaire à la Santé Alex Azar.

Le département américain de la Santé refuse de travailler avec l’équipe de Joe Biden tant que l’Administration des services généraux (General Services Administration) ne décidera pas qu’il a remporté la présidentielle.
«Nous avons dit très clairement que lorsque la GSA prendra une décision, nous assurerons une transition et une planification professionnelles complètes et coopératives», a déclaré Alex Azar cité par CNN.

Le secrétaire à la Santé faisait référence à une procédure de «vérification», une reconnaissance claire de routine par la GSA de la victoire à la présidentielle qui permettrait de commencer la transition officielle.

CNN signale que l’administration Trump a jusqu’à présent refusé de coopérer dans d’autres domaines, y compris la sécurité nationale, empêchant Joe Biden de recevoir des rapports du renseignement qui sont pourtant habituels pendant une transition.

La transition piétine

Bien que les principaux médias aient annoncé l’élection de Joe Biden il y a près de deux semaines, l’équipe de campagne de Donald Trump a lancé des actions en justice dans plusieurs États, même si elles ont peu de chances d’annuler les résultats.

Le journal Politico avait précédemment écrit que la chef de la GSA Emily Murphy avait refusé d’accomplir les formalités et de reconnaître la victoire de Joe Biden.

Donald Trump n’a toujours pas reconnu publiquement la victoire de son rival assurant que ce dernier avait «seulement gagné aux yeux des médias fake news».

source: fr.sputniknews.com

Réagir