Wanindara : L’autre martyr ! Ousmane Gaoual à Alpha Conde

Banniere CBG

Alpha, au lieu d’assiéger Wanindara et ses paisibles citoyens dont tu tues chaque jour les enfants comme sur l’axe et partout où brille l’UFDG, tu ferais mieux d’éclairer les Guinéens sur les nombreux cas de détournements flagrants ayant jalonné tes dix (10) années acrobatiques à la tête de l’État sans justice et sans aucune forme de légitimité.

L’échec n’est pas une fin en soi mais l’obstination dans l’échec en matière de gouvernance, est une forme de folie à laquelle jouent les régimes prédateurs anémiés et crépusculaires. En Guinée, tous les signaux d’une fin imminente de la kleptocratie se dessinent. L’autarcie et la répression en sont quelques indicateurs non des moindres.

Mais aucune forme d’intimidation et d’exaction ne fera reculer des cœurs irrigués par le sang patriotique.

Hommage à nos martyrs, force aux prisonniers politiques. Leur sacrifice est celui des hommes libres qui ont choisi la patrie à la place d’une oligarchie abominable. Largement suivie dans les quatre (4) coins du pays, la journée ville morte de ce 3 décembre est l’expression renouvelée de ce nouveau raz-le-bol guinéen.

L’appel de l’ANAD et de l’UFDG a été entendu comme quoi Cellou le président élu, est tout simplement la SOLUTION aux véritables problèmes de la Guinée.

Un clin d’œil au président ISSOUFOU du Niger qui a aussitôt félicité son homologue ROCH MARC du Burkina Faso après sa brillante réélection, mettant en avant la maturité politique de la patrie des hommes honnêtes. Alpha est une《 roche 》, il n’est pas ROCH.

#PasDeRecul.

Réagir