L’OMS lance une campagne d’un an pour aider 100 millions de personnes à arrêter de fumer

Banniere CBG

L’OMS a donné hier 8 décembre  le coup d’envoi d’une campagne mondiale d’un an pour la Journée mondiale sans tabac 2021 — « S’engager à arrêter pendant la COVID-19 », en lançant sur WhatsApp le nouveau Défi « J’arrête de fumer » et en publiant « Plus de 100 raisons d’arrêter de fumer ».

La pandémie de COVID-19 a poussé des millions de consommateurs de tabac à dire qu’ils voulaient arrêter de fumer. Cette campagne s’appuiera sur des groupes d’anciens consommateurs pour apporter un soutien à au moins 100 millions de personnes qui s’efforcent de renoncer au tabac.

« S’engager à arrêter pendant la COVID-19 » contribuera à mettre en place des environnements plus sains et propices à l’abandon du tabac en préconisant des politiques fortes en la matière, en améliorant l’accès aux services de sevrage tabagique, en sensibilisant aux tactiques de l’industrie du tabac et en donnant aux consommateurs de tabac les moyens de réussir à arrêter de fumer au moyen d’initiatives « gagner à arrêter ».

L’OMS, en collaboration avec ses partenaires, créera et renforcera des communautés en ligne où les gens peuvent trouver le soutien social dont ils ont besoin pour arrêter de fumer. L’attention portera avant tout sur les pays fortement touchés* où vivent la majorité des consommateurs de tabac dans le monde.

OMS

Réagir