Donald Trump nie avoir envisagé la loi martiale pour relancer l’élection de 2020

Banniere CBG

Le président Donald Trump a nié dimanche qu’il envisageait la loi martiale, après que les médias ont spéculé sur le contenu d’une réunion de la Maison Blanche.

“Loi martiale = fausses nouvelles”, a écrit Trump sur Twitter. “Encore des reportages sciemment mauvais !”

Le New York Times a rapporté que Trump a rencontré Sidney Powell et son ancien conseiller à la sécurité nationale, le général Michael Flynn, vendredi soir, afin d’explorer d’autres options pour contester l’élection présidentielle de 2020, même si le collège électoral s’est déjà réuni pour élire Biden.

Les agences de presse câblées saisies par le Times rapportent que le président a discuté de l’imposition de la loi martiale et du déploiement de l’armée pour relancer l’élection, une proposition dont Flynn a discuté sur Newsmax.

Le Times a affirmé que Trump avait envisagé de nommer l’avocat Sidney Powell comme conseiller spécial pour enquêter sur l’élection et son avocat, l’ancien maire Rudy Giuliani, s’est demandé s’il était possible pour le département de la sécurité intérieure de saisir les machines de vote pour les examiner.

Le conseiller juridique de la Maison Blanche, Pat A. Cipollone, et le chef de cabinet de la Maison Blanche, Mark Meadows, auraient repoussé ces idées.

Beaucoup d’anciens conseillers de Trump et de conseillers informels ont fait part de leurs inquiétudes lors de la réunion rapportée, mais on ne sait toujours pas ce que le président est prêt à faire.

Un haut fonctionnaire de l’administration a parlé à Axios des détails de la réunion, citant de profondes inquiétudes concernant les conseils que Trump recevait.

“Les gens qui sont inquiets et nerveux ne sont pas les bureaucrates aux genoux faibles que nous détestons”, a déclaré le fonctionnaire. “Ce sont des gens qui ont enduré plus de folie et de chaos que n’importe quel fonctionnaire de l’administration dans l’histoire”.

A préciser que Flynn exportait les jours précédents à Donald Trump de déployé les armées pour refaire l’élection présidentielle qui a donné Biden vainqueur.

Source: Breitbart

Réagir