Michelle Obama est la “femme la plus admirée” des États-Unis pour la troisième année consécutive

Banniere CBG

L’ex première dame Michelle Obama a été couronnée la femme la plus admirée en Amérique pour la troisième année consécutive, selon un sondage Gallup publié mardi.

“Dix pour cent des Américains ont nommé Obama comme la femme la plus admirée, suivie par la vice-présidente élue Kamala Harris, la première femme élue à ce poste, avec 6 %”, a rapporté The Hill.

La première dame Melania Trump a obtenu 4 % des voix et Oprah Winfrey 3 %.

“La chancelière allemande Angela Merkel, l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton, la représentante Alexandria Ocasio-Cortez (Démocrate-New York) et la reine Elizabeth II ont toutes obtenu 2 % des voix”, peut-on lire dans l’article.

En outre, un pourcentage impressionnant de 18 % des Américains a désigné le président Trump comme l’homme le plus admiré du pays.

“Trump a égalé l’ancien président Barack Obama pour l’honneur l’année dernière, mais a devancé son prédécesseur cette année”, a déclaré le sondage Gallup.

Reportage de Breitbart.com : Le président Trump et Michelle Obama sont récemment arrivés en tête de liste des primaires de leurs partis respectifs pour une hypothétique course à la présidence en 2024, rapporte Breitbart News le 15 décembre.

“Le président Trump est arrivé en tête avec 56 % de soutien, soit un bond de trois points par rapport au sondage de novembre”, peut-on lire dans l’article.

Du côté des démocrates, “les électeurs semblent moins unis sur un candidat unique, bien que Michelle Obama ait obtenu le plus de soutien avec 29 %”, poursuit l’article.

En août, le président Trump a répondu à l’ancienne première dame après un discours dans lequel elle a déploré sa présidence.

Que quelqu’un explique à Michelle Obama que Donald J. Trump ne serait pas ici, dans la belle Maison Blanche, si ce n’était pas pour le travail fait par votre mari, Barack Obama”, a-t-il tweeté.

Dans son discours, l’ancienne première dame a déclaré pendant la présidence de son mari : “Nous étions respectés dans le monde entier, en ralliant nos alliés pour faire face au changement climatique”.

“Et nos dirigeants ont travaillé main dans la main avec les scientifiques pour éviter qu’une épidémie d’Ebola ne devienne une pandémie mondiale”, a-t-elle poursuivi.

Toutefois, le président Trump a qualifié la réponse de M. Obama/Biden à la grippe porcine H1N1 de “faible et pathétique”.

“Regardez les sondages, c’est vraiment mauvais”, a-t-il noté, ajoutant : “La grande différence est qu’ils ont obtenu un laissez-passer gratuit de la part des médias fake news bourrés d’informations corrompues !”

Aissata Keita

Réagir