Condamnation de Souleymane Condé et de Youssouf Dioubaté : Me. Béa trouve une décision ‹‹ cynique ››

Banniere CBG
L’avocat Me. Salifou Béavogui ne digère pas le fait que ces clients soient condamnés à une peine de 1 ans et d’une amende de 20 millions GNF. Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté sur leurs condamnations, les avocats décident d’interjeter appel.
Face à la presse, un trouve un avocat qui malgré cette décision de la justice qu’il trouve cynique, refuse cette peine affligée à ses clients.
« Nos clients sont simplement arrêtés pour leur conviction et opinions politiques. Ce sont des vrais démocrates, qui malheureusement,​ viennent d’être condamnés à un an d’emprisonnement et a 20millions d’amende chacun. Le parquet avait demandé 5 ans et le paiement de 300 millions de Gnf, mais le tribunal n’a pas suivi. Il n’est pas parti jusqu’au bout de son courage en libérant ces prisonniers politiques. Nous allons systématiquement relever appel contre cette décision. Nous relèverons appel et nous souhaitons que dans de meilleurdélais, c’est-à-dire dans une semaine ou deux semaines maximum que d’autre​s ​juge​s​ beaucoup plus aguerris et beaucoup plus courageux prennent une décision historique pour libérer ses innocents comme l’avait fait le juge Charles Wright. En réalité ce n’est pas le droit qui a parlé, c’est l’injustice qui a triomphé. Nous ne serons jamais d’accord avec cette décision unique et cynique », réplique Me. Salifou Béavogui.

Abd Akila pour Oceanguinee.com 
Réagir