La région de Labé enregistre un taux de pauvreté de 70 %. En l’espace de 2 ans ce taux a progressé de 5%.

Banniere CBG

Le patron de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG) à travers sa page a estimé que la fermeture des frontières par les autorités guinéennes n’est pas sans conséquence pour les citoyens.
Il écrit :

« La région de Labé enregistre un taux de pauvreté de 70 %. En l’espace de 2 ans ce taux a progressé de 5%.

Deux faits majeurs expliquent cette dégradation de la vie sociale des habitants de cette région :la fermeture des frontiéres du fait de Covid19 et de l’instabilité politique.

Cette situation alarmante sur le plan humanitaire accentue l’exode rurale vers les centres comme Cky et Dakar d’une part et alimente la migration clandestine vers l’Europe d’autre part.En plus ces facteurs combinés révélent l’urgence d’agir pour redresser la barre ds le bon sens. » 

 

Fogo Baldé 

Réagir