Nouveau Gouvernement : le fait de faire un gouvernement en deux temps prouve qu’il y a quelque chose qui ne va pas

Banniere CBG

Invité chez nos confrères d’espace Fm ce mercredi, le patron de l’ UDRG a réagit sur la recomposition partielle du nouveau gouvernement. Pour lui, “ il y a beaucoup plus une continuité, est que c’est seul le président Alpha Conde qui est mieux placé pour définir ce qu’il entend par gouverner autrement”.
Lisons – le : 

Il y a quelque chose symboliquement qui été notée hier. Quel que soit ce qu’on peut penser de la crédibilité d’un ministre, lorsqu’il y a des accusations qui ne sont étayées de manière explicite, il y a des mesures de prudence qu’il faut prendre pour dire qu’on respecte l’opinion publique, le peuple, les deniers publics et qu’on veut assurer une crédibilité. C’est un mauvais signal qui a été envoyé aussi bien pour la lutte contre la corruption, pour les bailleurs internationaux et l’opinion publique nationale qui espérait croire que gouverner autrement, c’est redresser la barre change la façon de faire’’.

S’agissant du maintien de la ministre ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Zenab Nabaya qui a encore une accusation d’un détournement de 200 milliards GNF, il affirme : “ confirmer Zenab Nabaya, c’est confirmer qu’on continue dans la même lancée. Déjà, le fait de faire un gouvernement en deux temps prouve qu’il y a quelque chose qui ne va pas’’.

Hassane Diallo

Réagir