Pita/Bantignel : le poste de santé de Sallia dans un état de dégradation très poussée

Banniere CBG

Construit en 1994 sur fonds propre des communautés, le poste de santé du district de Sallia relevant de la Sous-préfecture de Bantignel est dans un état de dégradation très poussé. Les murs sont fissurés, les tôles trouillés, la clôture à terre, les latrines en mauvais état.

Cependant, la prestation de l’agent de santé, Ibrahima Pathé Bah est bien appréciée par les citoyens de Sallia et les villages environnants notamment Bourouwel, Lalya, Petel, Saarè hindé. Ce poste de Santé est situé à 7 kilomètres à l’Est de la Commune urbaine de Pita et à 8 kilomètres à l’Ouest de la Commune rurale de Bantignel. Cette infrastructure est composée comme suit : une salle de consultation ; deux salles d’observation ; une salle de soins ; une salle d’accouchement ; un magasin ; une salle des accouchés.

Selon Ibrahima Pathé Bah, son service manque d’équipements : il y a 3 lits dont un en bois sur un besoin de 7 lits métalliques ; la salle d’accouchement manque d’accessoires sans oublier des mobiliers de bureau. « L’état actuel du poste de santé ne permet pratiquement par une rénovation. Au contraire mieux vaut construire un nouveau bâtiment pour abriter ce poste puisqu’il y a suffisament de l’espace pour cela », estime l’agent de santé qui sollicite l’appui de l’Etat ainsi que des bonnes volontés pour atteindre cet objectif.

M. Bah se réjouit des actions de ravitaillement en médicaments de son poste de santé par la Pharmacie centrale de Guinée à travers le centre de santé de Bantignel. A ce niveau, précise-t-il, il n’y a pas de rupture et un forage construit dans l’enceinte du poste par les partenaires au développement dessert le coin sans difficultés. Il déplore tout de même que certains patients qui prennent des médicaments en crédits par nécessité ne remboursent pas après avoir recouvert leur santé.

Et Ibrahima Pathé Bah d’indique que les maladies les plus récurrentes dans la zone sont entre autre : le paludisme ; les infections respiratoires aigu (IRA); la gastrite ; l’hypertension ; les maladies diarrhéiques.

Alhassane Barry

Réagir