Macky Sall à la tête de l’UA en 2022 : des sénégalais résidents en Guinée s’expriment sur sa crédibilité

Banniere CBG

Le président Sénégalais présidera l’Union Africaine pour la période 2022-2023. C’est juste après que la CEDEAO ait endosser sa candidature lors d’un sommet extraordinaire tenu dans la soirée du mardi 2 février 2021 comme nous l’avions annoncé. 

Après cette annonce, les sénégalais résidents en Guinée n’ont pas à l’heure côté, retardé à féliciter le locataire du palais présidentiel du Sénégal par cette belle pratique au jour de sa prise de parole. Ces sénégalais qui vivent en Guinée, souhaitent que le président Macky Sall relève le défi et qu’il montre son exemplarité. 

‹‹ nous sommes tous heureux. Nous sommes heureux parce que notre président, Macky Sall présidera la tête de l’Union Africaine. C’est une fierté pour nous le peuple sénégalais ››, se félicite Baba Aly Fall.

Selon Marie N’diaye, cette victoire n’est pas seulement que pour le Sénégal. Mais dit-elle, pour toute l’Afrique de l’ouest.

‹‹ je sais qu’il n’est pas facile de sortir victorieux dans un tel combat. L’Afrique souffre du jour au jour. Elle est indéfendable. Si toute fois le président Macky va diriger ces destinées jusqu’en 2022, ça sera une fierté pour toute l’Afrique de l’ouest. Nous comptons sur lui ››, a-t-elle dit.

‹‹ Macky est un homme qui est capable de géré. Il sortira vainqueur et, nous savons bien que cet homme a une mentalité raffinée pour pouvoir aider l’Afrique à sortir de cette souffrance. Nous lui souhaitons bonne chance ››, a dit Aliou Fall.

Si tous les autres ont souhaité cette donne au président Sénégalais, cet homme Aliou Badara Gomis qui se réclame du PASTEF, parti politique très réputé du Sénégal, dit n’avoir eu aucune confiance de temps plus qu’il sait que les présidents africains sont leur propre syndicat. D’ailleurs, il prend un exemple sur le président Alpha Condé.

‹‹ il n’y a pas de bonne gérance au Sénégal. Macky qui n’a pas pu faire du Sénégal un monde vivable, comment est-ce qu’il va s’en sortir avec l’Afrique ? C’est une honte. Quand vous prenez un exemple sur Alpha Condé, c’était la même chose. Aujourd’hui, c’est des mêmes personnes qui sautent, et non leurs pays respectifs. C’est des syndicats, rien que ça. Avec Macky Sall, l’espoir est minime ››, déclare Aliou Badara rencontrer a koloma.

Il faut rappeler de passage que le Sénégal prendra le relais après la République démocratique du Congo. Donc, Macky aussi fera un an avant de passer le fauteuil à une autre personne. Ces derniers temps, les africains avaient commencer à douté de la crédibilité de cette institution qui, pour certains ne défend pas le peuple africain.

Nous y reviendrons…

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir