Déguèrpissement des emprises à Conakry : les ministres Aboubacar Sylla et Ibrahima Kourouma donnent des raisons

Banniere CBG

Dans une conférence animée ce lundi par les ministres Aboubacar Sylla, Kourouma et Amara Somparé, ces trois ministres ont parlé du dueguérpissement sur le long des principales artères. Prenant la parole, le porte-parole du gouvernement d’Alpha Condé, a donné des explications claires sur la démolitions des emprises.

‹‹ Ces opérations ne sont pas dirigées contre personne, en plus du fait qu’elles visent à débarrasser Conakry des encombrants physiques, s’inscrivent aussi dans le principe du gouverner autrement. Cette opération n’est pas une action isolée du ministère de la ville et de l’aménagement du territoire. C’est une instruction du chef de l’État. Il s’agit d’une démarche qui s’inscrit dans le principe du gouverner autrement. Gouverner autrement, c’est aussi faire de notre capitale, une capitale moderne, une ville où il fait bon vivre, débarrassée de tous les immondices et tous les encombrants physiques, pour que la capitale respire. L’utilité de ces mesures qui ne sont dirigées contre personne ni aucune communauté encore moins un groupe social, est de faire de notre capitale, une ville moderne ››, a lancé Aboubacar Sylla.
 
Après celui du ministre Aboubacar Sylla, le ministre concerné, Ibrahima Kourouma a quant à lui, revenu sur le but des opérations qui s’effectuent actuellement à Conakry. 
 
‹‹ Cette opération sur instruction du chef de l’État, nous allons la mener jusqu’au bout. Nous sommes sûrs de vous le dire parce que nous avons l’adhésion des populations. Nous lançons l’appel à tous ceux qui, de façon malheureuse souhaiteraient être des récidivistes, nous leur demandons de ne pas tenter. Parce que, si vous tentez, nous allons revenir et cette fois ça sera à vos frais et vous payerez de fortes pénalités ››, a rassuré le ministre raseurs. 
 
Dans la même logique, Kourouma a prévenu que tous ceux qui occupent les espaces publics et même le littoral, seront dégagés. 
 
Abd Akila pour Oceanguinee.com 
Réagir