Tibou Camara soutient Nabaya : ‹‹ il n’y à pas de procédure contre la ministre, mais contre les journalistes ››

Dans une émission chez nos confrères de Djoma fm dans ‹‹ on refait le monde ››, le ministre de l'industrie, Tibou Camara s'est exprimé sur le cas des détenus politiques mais aussi sur le cas de Zenab Nabaya Dramé.

Banniere CBG

 

Selon Tibou Camara, il n’y a pas de détenus politiques en Guinée et rassure, qu’ils sont des citoyens en conflit avec la loi.

« Il faut distinguer les choses. Ce sont des citoyens qui ont été interpellés pour des faits qui leur sont reprochés. S’agissant des détenus politiques moi je pense que ça c’est le débat public. Mais du point de vue de la justice et du droit, il n’y a pas de détenus politiques mais des citoyens en conflit avec la loi ››, a-t-il soutenu.

« Je pense qu’à un moment ou à un autre du parcours de notre Etat et de la vie politique du pays, il faudrait que nous nous parlions. Je suis d’accord qu’il faut créer les conditions de confiance pour ce dialogue mais, je suis convaincu que le dialogue est encore possible et que la paix peut être construite dans ce pays. Parce que finalement, en dehors des enjeux électoraux et des conflits politiques liés à la course au pouvoir, qu’est-ce qui nous oppose finalement ? », pose t-il la même question aux journalistes. 

S’exprimant sur l’affaire de Nabayagate, Tibou reste droit dans ses bottes. Il soutient comme déjà les gens l’imaginaient, qu’aucune procédure n’est initiée contre la ministre mais dit-il, contre les journalistes. 

‹‹ Il n’y a jamais eu de procédure initiée contre la ministre de l’Enseignement technique. La seule et unique procédure qui a été demandée par le gouvernement, c’est contre les journalistes pour établir la véracité de l’information qui a été donnée. Parce que dans votre entendement, d’un côté les journalistes doivent être poursuivis et de l’autre côté, la ministre doit être poursuivie. Non! il n’a jamais été question de cela. La deuxième confusion, c’est quand j’ai entendu dire qu’on ne devrait pas reconduire la ministre en attendant l’issue judiciaire engagée contre elle. Il n’y a pas de procédure judiciaire engagée contre la ministre ››, met en clair le ministre des PME.

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir