Étienne Soropogui : ‹‹ je préfère rester au lieu de faire des vas et viens, dans le royaume de l’arbitraire les hommes dignes élisent domicile en prison ››

Banniere CBG
En prison, l’opposant et président du mouvement des valeurs communes, Étienne Soropogui n’est pas encore prêt à abdiquer face à son combat pour le respect des acquis démocratiques en Guinée.
Très déterminé à poursuivre la même idéologie, Étienne Soropogui dit ne pas être prêt à demander sa liberté lâchement pour sortir de la prison.
Lisez :
Le reste résolument engagé pour la Défense des principes démocratiques acquis au prix d’âpres et de courageuses luttes. Le choix que je fais n’est pas le signe d’une position dogmatique rugueuse, c’est une volonté de placer nos intérêts communs et ceux des générations futures avant les opportunités à court terme. Aujourd’hui en Guinée, quiconque de façon tranchée et sans équivoque émet des points de vue en opposition avec ceux du pouvoir en place doit être sûr qu’il ira en prison. Et comme je ne suis pas prêt à me taire, je préfère rester ici d’abord au lieu de faire des vas et viens. Parce que la prison commence quand on a plus la liberté de dire et d’exprimer ce que l’on pense et ce que l’on ressent. Au royaume de l’arbitraire les hommes honnêtes et dignes élisent domicile en prison. Surtout ne soyez jamais résignés car la résignation est la pire des prisons ››, donne t-il comme conseil dans son message.
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir