Cellou Dalein Diallo : ‹‹ Alpha Condé n’avait-il pas dit que tout malinké qui vote pour le président Conté est un bâtard ? ››

Banniere CBG

Cellou Dalein était bien décidé face au pouvoir d’Alpha Condé. Cet opposant vu en Guinée comme un obstacle pour le régime Condé, n’a pas fait de cadeau à la gouvernance actuelle.

Cellou Dalein répondant aux propos d’Alpha Condé sur jeune Afrique, a d’abord trouvé une accusation contre son parti avant de prendre de position pour répondre à son challenger ce Samedi, lors d’une Assemblée virtuelle.

« Il ( Alpha Condé Ndlr ) a accordé récemment une interview à Jeuneafrique. J’ai donné quelques éléments lorsqu’il dit que c’est moi qui suis à l’origine de la tribalisation du débat politique en Guinée. On sait que c’est lui avant même qu’il n’accède au pouvoir, avant même qu’il ne soit confronté au 2ém tour de 2010, n’avait-il pas dit que tout malinké qui vote pour le président Conté est un bâtard ? C’était public. Il l’a dit publiquement. En 2010, pendant le deuxième tour, son arme de campagne c’était les discours ethniques, l’empoisonnement bidon pour susciter la violence contre les ressortissants de l’ethnie de son adversaire en haute-guinée, c’était ça. Donc, il faut qu’il arrête », donne t-il comme un avertissement.

Face à cette montée de prix des denrées alimentaires, l’opposant Cellou Dalein Diallo s’est montré très colérique face à ce qu’il appel agissements d’Alpha Condé au sujet des prix des denrées alimentaires dans le pays. Par ailleurs, Cellou avance que le locataire de Sékhoutoureya ignore complètement la formation du prix dans une économie confrontée à une crise économique.

« Les gens s’interrogent pourquoi tant de haine, de violences, de brutalité, tant d’arrogance ? Alpha Condé ignore complètement la formation du prix dans une économie. On prend un décret ou un arrêté, on oblige les gens à signer un protocole, pour vendre le pain en dessous du prix de revient. Vous produisez le pain à 10, on vous engage a le vendre à 7. Les conséquences d’une telle pratique sont connues. C’est la rareté du produit, le marché noir et la disparition du produit sur le marché. Ce n’est pas comme ça qu’on aide les consommateurs. Lorsque vous forcez pour vendre le prix de revient dans le marché noir, on vous arrête. On dit que vous êtes en train de comploter contre l’État, on vous enferme ››, a déploré Cellou Dalein Diallo.

Abd Akila pour Oceanguinee.com 

Réagir