Budget de chef de fil de l’opposition: « il a droit à une rémunération, pas à un budget. » Dr Makanera

Banniere CBG

L’histoire du budget de chef de fil de l’opposition semble être loin de finir son épilogue. Pendant que Mamadou Sylla, cher de fil de l’opposition parlementaire et certains membres de son cabinet persistent sur le droit de celui-ci d’avoir un budget de fonctionnement, Dr Alhassane Makanera Kaké fait une sortie médiatique pour les recadrer. 

Pour lui, la loi ne prévoit qu’une rémunération pour le chef de file de l’opposition.

Lisons – le :

« Si on prend le sens de la loi, il a droit à une rémunération, parce que c’est une fonction publique. Un individu ne peut pas avoir un budget, mais une rémunération. La loi instituant le chef de file de l’opposition n’a attribué au chef de file de l’opposition que le rôle de porte-parole. Donc une personne. Ce n’est pas une institution, la preuve, cette loi dit qu’il vient en rang protocolaire après les présidents des institutions .En réalité, l’Assemblée nationale qui a accordé le budget en 2015, a toute la latitude de refuser de l’accorder en 2016 c’est pourquoi la loi de finance est annuelle. Ce n’est pas obligatoire en finances publiques que les crédits accordés l’année 1 soient obligatoirement reportés à l’année n+1.

En 2015 l’Assemblée nationale a accordé le budget au chef de file de l’opposition, si en 2021, la même assemblée ne lui accorde pas, il n’y a aucune violation de la loi », a-t-il clarifié chez nos confrères d’espace Fm.

Hassane Diallo

Réagir