Baadiko révèle sur certains députés de l’opposition : ‹‹ il n’y a pas trois de leurs poches qui ont payé les frais de campagne ››

Banniere CBG

Le plus comique du jargon, Bah Baadiko était l’invité de la grande vision des émissions du pays, Mirador sur la radio Fim fm. D’un ton ferme, il a fait des révélations caustiques sur ce qui se passe à l’Assemblée nationale.

Dans cette révélation, ce député a l’Assemblée nationale de la quatrième république avec moins de député de l’opposition, affirme que parmi les députés qui se réclament de l’opposition, il n’y a pas trois qui ont payé de leurs poches, leurs cautions de participation aux élections législatives du 22 mars dernier.

« Il y a des tristes réalités que vous devez comprendre. Vous devez comprendre que tout le processus, tout le résultat législatif ont été fabriqués. Sur les trente listes de candidats, je soutiens qu’il n’y a pas trois qui ont payé de leurs poches, leurs cautions. Aussi, il n’y a pas deux ou trois qui ont payé de leurs poches les frais de campagne. Tout le reste avait été payé par le pouvoir. Et il y a des preuves à posteriori, c’est qu’aujourd’hui, personne d’entre eux n’ose sérieusement s’opposer au pouvoir. On peut critiquer, mais personne n’ose lever le petit doigt pour dire je suis contre. Il faut bien les comprendre », flingue Baadiko chez nos confrères de Mirador. 

Et pour finir, il soutient qu’il n’était pas surpris du fait qu’il n’y a pas eu de voix contestataire du discours, politique générale du gouvernement lu par Kassory devant les élus du peuple. 

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir