Kouroussa : la résidence du préfet saccagée

Banniere CBG
Plus rien ne va dans la ville de Kourroussa. Tôt ce matin, la tension est montée d’un cran entre ceux appelés jeunes orpailleurs et militaires déployés sur la place de la mine de Waani, que les autorités auraient donné son exploitation de service aux Burkinabé.
La manifestation se poursuit en ce moment même dans cette ville. Des jeunes en colère, n’ont pas épargné la résidence du préfet où, des agents postés sue place ont pris la poudre d’escampette pour se sauver les têtes. 

‹‹ Ce que j’ai vu ce matin ici dépasse mon entendement. Des jeunes armés de frondes, de gourdins affrontent les forces de l’ordre sans peur. Des renforts ont été envoyés, mais ils n’ont rien pu faire. Ils ont dû reculer. La route est barrée par des manifestants au niveau du Pont. La résidence même a été attaquée par des manifestants en colère ››, nous explique un interlocuteur.

Dans cette ville de Camara Laye, nombreux sont ceux qui accusent les militaires d’exploitations illicites des mines d’or de waani. C’est donc là, que des agents ont été envoyé vite pour sécuriser la mine. En colère, les citoyens n’ont pas attendu d’un bras pour s’en prendre a la résidence du préfet tout en emportant un sac contenant d’argent, indique la même source. 
‹‹ c’est les militaires qui exploitent nos mines. Nos autorités ne disent rien sur ça. Donc, aujourd’hui, nous avons décidé d’aller en affront, parce que nos autorités sont incapables de mettre un terme à cette anarchie. Donc, nous allons affronter les militaires avec nos défensives et c’est ce qui se passe ne ce moment ››, explique un autre citoyen en colère.

Il faut rappeler que les agents censés protégé le préfet ont aussi pris la poudre d’escampette pour vite quitter les lieux de débandade. 
Nous y reviendrons !
Abd Akila pour Oceanguinee.com 
Réagir