General Mathurin : « si on partait aux élections et qu’il (Antonio) était réélu, la Guinée allait être suspendue »

Banniere CBG

Invité chez confrères de FIM Fm dans l’émission Mirador, pour parler de la candidature d’Antonio Souare et de la décision de la FIFA, Général Mathurin Bangoura président du Club Industriel de Kamsar (CIK, a dit au clair ce que la Guinée risquerait en élisant l’homme d’affaire Antonio Souare à la tête de la FEGUIFOOT.
Lisons le :

 

« Les jugements dont on fait allusion (la lettre qui a été envoyée par la FIFA et le jugement rendu par le TAS), ne concernaient que la candidature d’Antonio comme membre de la commission de la CAF. Pourquoi on parle aujourd’hui de l’éligibilité d’Antonio Souaré à la FEGUIFOOT ? La FIFA s’est référée aux statuts de la fédération guinéenne de football. Ils ont été clairs hier, ils ne peuvent aller à l’encontre des dispositions des statuts de la FEGUIFOOT qui affirment que toute personne condamnée par une instance de football, ne peut briguer un poste électif à la FEGUIFOOT pendant cinq ans. (…). Même nous, nous étions étonnés de voir qu’on soit éligible à la CAF et pas à la FEGUIFOOT, c’est hier qu’on a été édifié. Ce n’est pas une ingérence de la FIFA, elle a été contactée par l’ASK. Dès l’instant que la candidature de Monsieur Antonio a été validée, l’ASK s’est pourvueen cassation auprès de la FIFA. (…). Alors, on a voulu savoir ce qui se passait par rapport à tout ça. Le président a donc utilisé ses relations à travers une rencontre qu’on a eue hier dimanche, à laquelle a pris part, la secrétaire de la FIFA. C’est une consultation qu’on a faite auprès de la FIFA, parce que, la commission de recours pouvait valider la candidature d’Antonio, mais si on partait aux élections et qu’il était réélu, la FEGUIFOOT allait être suspendue, la FIFA a été claire hier, on nous a mis en garde. Alors, pour éviter que quelque chose de la sorte n’arrive à la Fédération, et qu’on soit victime d’une nouvelle sanction, la FIFA nous a dit à travers nos consultations ce qu’on en courrait »,a-t-il confié chez nos confrères.

Hassane Diallo

Réagir