Mahamat Deby après la manifestation au tchad : ‹‹ je serais le garant du dialogue national ››

Banniere CBG
Contre ce qui se passe dans le pays, les citoyens du côté de la République tchadienne etaitent dans la rue ce Mardi, 27 mars 2021. Vu l’État critique et des morts enregistrés, le fils de l’ancien homme d’État, Idriss Deby considéré comme un despote, a fait une prise de parole tout en demandant aux exilés de rentrer dans le pays. 
‹‹ Le Conseil Militaire de Transition en appelle à une union sacrée autour de notre unique patrimoine qui est le Tchad. Tous nos compatriotes, en exil, pour une raison ou une autre et qui sont loin de leurs terres, doivent rentrer au pays pour le bâtir ensemble. Leurs frères, leurs fils, leurs parents les attendent comme nous les bras ouvert dans l’esprit de paix et de réconciliation ››, a-t-il lancé.
Dans le même ton, il assure que le conseil qu’il gère n’a pas d’autre objectif que d’assurer la continuité de l’État, la survie de la nation et l’empêcher de sombrer dans le néant.
‹‹ Les membres du CMT sont des soldats qui n’ont d’autre ambition que celle de servir loyalement et avec honneur leur patrie. Toute autre attitude des membres du CMT sera une atteinte impardonnable à la mémoire du Maréchal et à l’engagement face au peuple. Notre pays est au carrefour de son histoire. Ce moment crucial pour la Nation tchadienne engage le CMT à faire preuve de responsabilité et de pondération ››, a déclaré Deby. 
A l’appel de l’opposition et de la société civile, N’Djamena la capitale et certaines villes du pays ont été secouées par de violentes manifestations. Les manifestants réclament un transfert du Pouvoir aux civils et dénoncent l’ingérence de la France dans les affaires du Tchad. Le fils de Deby qui est bien attaché à la France qui ne décolère pas, a sorti une partie de l’armée et policiers, pour lettre fin aux manifestations dans le pays. 
Dans ses dires, le fils de Deby dit que le conseil jouera pleinement son rôle de garant de l’indépendance nationale, il rassure que le pays connaitra la paix et la stabilité, pour la réconciliation nationale composée d’une équipe compétente. 
‹‹ La réconciliation nationale, la paix, l’unité, la solidarité seront en tête des actions prioritaires du Gouvernement. Je serai le garant de ce dialogue qui n’éludera aucun sujet d’intérêt national selon un calendrier précis que le Gouvernement sera appelé à dévoiler. Après les consultations en cours, un Conseil National de Transition, représentatif de toutes les provinces et de toutes les forces vives de la Nation sera également mis en place, de façon consensuelle et concertée, pour permettre l’accompagnement législatif de l’action gouvernementale et de donner au Tchad les bases d’une nouvelle Constitution ››, a-t-il dit. 
« L’objectif du processus est de nous permettre d’organiser des élections démocratiques, libres et transparentes dans les meilleurs délais. La démocratie et la liberté introduites au Tchad en 1990 sont et resteront des valeurs irréversibles », a assuré le fils d’Idriss Déby.
Le Tchad, vaste pays d’Afrique central est pleinement engagé dans la lutte contre le terrorisme dans le sahel. La mort tragique de son président a ravivé de nouvelles craintes alors que le pays face à des incursions rebelles dans le nord. La France acteur clef de la mise en place du G5 sahel, a promis qu’elle ne laissera personne menacé l’intégrité et la stabilité du Tchad. Si certains s’interrogeaient sur l’avenir des troupes tchadiennes dans la lutte contre le djihadisme au Sahel, Mahmat Idriss Déby rassure. Je voudrais également rassurer nos partenaires que le Tchad continuera de tenir son rang et à assumer ses responsabilités dans la lutte contre le terrorisme et respectera tous ses engagements internationaux ››, a-t-il promis.
Abd Akila pour Oceanguinee.com 
Réagir