Le vaccin anti-Covid provoque une inflammation du cœur chez les jeunes hommes – Les CDC surveillent la situation

C’est peut-être mauvais d’avoir un cœur enflammé, mais ce n’est rien comparé au coronavirus mortel, qui a tué presque autant de personnes qu’Hitler.

Vaccinez-vous, les gens !

Via The Guardian :

Certains adolescents et jeunes adultes ayant été vaccinés contre le Covid-19 ont souffert d’une inflammation cardiaque, a déclaré un groupe consultatif des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, recommandant une étude plus approfondie de cette affection rare.

Dans une déclaration datée du 17 mai, le comité consultatif des CDC sur les pratiques d’immunisation a déclaré qu’il avait examiné les rapports selon lesquels quelques jeunes vaccinés, principalement des adolescents et des jeunes adultes de sexe masculin, ont développé une myocardite, une inflammation du muscle cardiaque.

Cette affection disparaît souvent sans complications et peut être causée par divers virus, a précisé le groupe des CDC.

Les systèmes de surveillance des CDC n’ont pas détecté plus de cas que ce à quoi on pourrait s’attendre dans la population, mais les membres du comité des vaccinations ont estimé que les prestataires de soins de santé devraient être informés des rapports sur cet “événement indésirable potentiel”, a déclaré le comité dans son communiqué.

Elle n’a pas précisé combien de personnes avaient été touchées et a recommandé un complément d’enquête.

Le Dr Amesh Adalja, chercheur principal au Johns Hopkins Center for Health Security, a déclaré que les vaccins sont connus pour provoquer des myocardites et qu’il serait important de les surveillerpour voir si elles sont liées au vaccin.

Il est important d’examiner le rapport risques-avantages, a-t-il ajouté. “Les vaccins seront sans équivoque beaucoup plus bénéfiques que ce risque très faible, bien qu’établi de manière concluante.”

Les CDC ont déclaré que les cas sont généralement survenus dans les quatre jours suivant l’administration de vaccins à ARNm.Il n’a pas précisé de quels vaccins il s’agissait. Les États-Unis ont accordé une autorisation d’urgence à deux vaccins ARNm, ceux de Moderna Inc et de Pfizer/BioNTech.

Vous voyez ?

Qu’est-ce que je vous disais ?

Les EXPERTS disent que cette maladie cardiaque chez les adolescents n’est rien comparée à ce virus super méga giga mortel.

Aube Digitale

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com