Guinée – Opposants écroués : « C’est inacceptable de mettre des gens en prison sans qu’il n’y ait de faits avérés… » Dr Ousmane Kaba

Pour le président du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) tout comme d’ailleurs plusieurs personnalités politiques et civiles du pays, la mesure qui visant le président et leader de l’UFDG ainsi que certains de ses proches collaborateurs est tout simplement anormal.
Lisons Mr Ousmane Kaba qui a intervenu aux antennes de nos confrères de FIM le mercredi passé : 

« Ce n’est pas normal d’emprisonner des hommes politiques et de restreindre la liberté de qui que ce soit. Ceux qui sont auteurs de violences, qu’on les juge. C’est vrai qu’il y a eu des violences inouïes pendant cette élection, un train a été déraillé, des casses d’infrastructures ont été enregistrés et des personnes ont été tuées. Mais ce n’est pas une raison d’embastiller tout le monde. » 

Pour cet économiste et ancien ministre devenu politique, « faut simplement faire la part des choses et accélérer le jugement pour établir les faits. C’est inacceptable de mettre des gens en prison sans qu’il n’y ait de faits avérés. Les restrictions de liberté, c’est aussi une prison à ciel ouvert. Nous ne pouvons pas accepter cela ni aujourd’hui, ni demain. »

 

Alas Toure

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com