Dialogue politique : l’UFDG pourrait prendre part si ses conditions préalables sont satisfaites

Banniere CBG

Après concertation avec les responsables de l’ANAD, l’UFDG, parti dirigé par Cellou Dalein entend bien aller au dialogue politique voulu par le président Alpha Condé si oui ses préalables conditions sont satisfaites par le pouvoir Condé.

A en croire à notre source,  » Si l’UFDG doit prendre part à un dialogue, c’est celui-là qui va être arbitré par la communauté internationale. Que ce soit, l’Union Africaine, la CEDEAO, les Nations-Unies ou l’Union Européenne. Nous sommes en conflit avec Alpha et son Gouvernement.  Ils ne peuvent pas être juges et parties. Et que la libération sans conditions des responsables de l’UFDG et du FNDC soit effective… » 

Hassane Diallo

Réagir