Guy Marius Sagna : les africains eux doivent « porter politiquement leurs aspirations à la souveraineté…

Avec senenews.com/Par Aissata Keita

Le Coordonnateur du Front pour une révolution anti-​impérialiste populaire (Frappe/France Dégage) demande à l’armée française de quitter le territoire africain. Guy Marius Sagna pense que si les dirigeants africains ne veulent pas couper le cordon avec la France, les africains eux doivent « porter politiquement leurs aspirations à la souveraineté, à la sortie du sous-développement, à s’extraire de la pauvreté. Nous ne demandons pas la fin de l’opération Barkhane au Mali. Nous demandons la fin de l’occupation militaire du Mali par la France. Nous demandons la fin de l’occupation militaire du Sénégal, de la Côte d’Ivoire…par la France. Nous demandons la fin de l’occupation monétaire française de plus de 170 millions de personnes qui utilisent le franc CFA néocolonial.

Si la France ne veut pas mettre fin à son histoire néocoloniale, si les présidents Macky Sall, Ouattara, Talon, Eyadema, Bongo, Sassou…ne veulent pas couper le cordon, les rues africaines doivent porter politiquement leurs aspirations à la souveraineté, à la sortie du sous-développement, à s’extraire de la pauvreté.

« Sans la richesse de l’Afrique, la France serait une puissance mineure avec autant d’influence que l’Autriche. » (Horace Campbell). Autrement dit, le rayonnement d’hier et d’aujourd’hui de la France n’a pas de prix mais à un coût : le maintien d’au moins 15 pays africains dans la pauvreté.

Voilà pourquoi depuis 2017, nous disons « Pour la souveraineté monétaire France dégage ! ».

FRANCE DÉGAGE !

Solidaire des frères et sœurs du Mali !

Ensemble réalisons le « France dégage » monétaire, militaire…

LUTTONS !

REFUSONS !

RÉSISTONS !

ORGANIZE, DON’T AGONIZE !

RÉSISTANCE !

GMS »

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com