Conakry- TPI de Kaloum : Elie Kamano arrêté et conduit à la maison centrale

Demandé à comparaître à la barre pour des faits “injures et diffamation par le biais d’un système informatique” à la requête Salifou Camara ” Super V”,Elie Kamano, cet artiste reggaeman devenue politique a été placé sous mandat de dépôt, ce mercredi 23 Juin et conduit à la maison centrale de conakry ou il attendrasa prochaine audience prévue le 30 juin prochain.

A rappelé que sans succès,  Elie Kamano a été appelé à comparaître mais sans succès à plus de deux reprises.

En compagnie de son avocat Me Salifou Béavogui, il s’est présenté ce matin à la barre pour répondre aux accusations portées contre lui.
Pour son client,  Me Salifou  Béavogui a demandé un renvoi de l’affaire pour mieux préparer leur défense. Une demande que la partie civile représentée par Me Dinah Sampil et le procureur Sankhon ont catégoriquement opposé leur refus. Vu que le mandat d’arrêt décerné contre le reggaeman courait encore. Un refus épouser par le juge Mohamed Diawara qui a saisie cette occasion pour mettre à exécution sa décision (le mandat d’arrêt émis contre l’artiste). Une décision qui n’a pas du tout été du goût d’Elie Kamono qui s’est opposé de force à son arrestation,  mais qui a été maîtrisé par la garde pénitentiaire qui l’a conduit à la Maison centrale.

 

Alas Toure

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com