Grâce présidentielle Conditionnée en Guinée :  » Ça prouve que nos libertés sont tributaires des caprices d’un homme et consacre le règne de l’arbitraire. » Sidya Touré

Pour Sidya Touré, leader et président de l’UFR, la grâce présidentielle accordée à des prisonniers politiques qui ont demandé clémence au président Condé démontre que les libertés des guinéens dépendent encore du bon plaisir du locataire de Sekoutoureya.

Lisons le :

« La grâce accordée à deux prisonniers d’opinion qui, dans une lettre rendue publique ont demandé pardon à Alpha, prouve que nos libertés sont tributaires des caprices d’un homme et consacre le règne de l’arbitraire. C’est le droit tel que compris par notre « professeur » a-t-il Twitter sur son compte Twitter.

Hassane Diallo

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com