Après sa grève de du lundi passé, la FESABAG décroche la signature d’une convention collective

Les membres de la FESABAG dirigé par Abdoulaye Sow ont reçu une première satisfaction à travers une convention collective des banques de la république de Guinée qui a été signée dans la soirée d’hier vendredi 09 juillet à la BCRG et l’Association professionnelle des établissements de crédits de  Guinée (APB), sous l’égide du gouverneur de la banque centrale, Dr Lounceny Nabé.

“Cette convention pourra être dénoncée par l’une ou l’autre partie au plutôt 5 ans après sa date de signature. Elle pourra être révisée ou dénoncée en tout ou partout à toute époque par l’une des parties contraintes donnant un préavis de 3 mois signifié à l’autre partie par lettre recommandée avec accusé de réception à l’inspection générale du travail. La notification de la révision et de la dénonciation doit préciser les motifs et soutenir un projet de nouvelles conventions. La partie qui prendra l’initiative de la dénonciation devra accompagner sa lettre d’un nouveau projet de convention sur les points mises en cause afin que les pourparlers puissent démarrer sans retard et dans un délai qui n’excède pas 3 mois après réception de la lettre recommandée qui l’a motive. De toute façon, la convention reste en vigueur jusqu’à l’application de la nouvelle convention signée par la suite de la dénonciation et de la demande de révision formulée par l’une des parties”, a signifié l’inspecteur général du travail, Dr. Alia Camara.

Pour le président de l’APB, Guy Laurent Fondjo, cette relation entre la FESABAG et l’ APB est un exemple de relation entre les employeurs et les employés en Guinée. Et que les autres s’inspirent de cette relation pour l’intérêt et le développement du pays”. 

Aujourd’hui, les travailleurs du système bancaire dans leurs âmes sont fiers. Merci à toute l’ APB pour l’attention que vous portez à nos revendications”, a manifesté Abdoulaye Sow.
Pour le Gouverneur delà Banque centrale,  l’acte des paries est un fait qui va garder la quiétude et la sérénité nécessaire pour accueillir des innovations majeures dans le secteur.

Je vous félicite de cet état d’esprit qui fait que notre secteur va garder la quiétude, la sérénité nécessaire pour accueillir les innovations majeures qui pointent déjà à l’horizon”, dit le gouverneur.

A précisé que cette convention collective qui rentrera en vigueur à partir du 1er Janvier 2022, permettra d’améliore d’avantage la condition de vie des travailleurs des banques, et qu’elle est de 17 pages et 32 articles.

 

Mariam Diané

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com