Arrestation de Bogola :  » On ne peut pas admettre dans une démocratie qu’on demande à faire partir un président de la République » Tibou Kamara

Banniere CBG

Intervenant, hier  jeudi chez nos confrères de la RFI sur l’arrestation Bogola Keamou, le ministre Tibou Kamara a affirmé que la raison de son arrestation a été du fait qu’il « s’est livré à des déclarations appelant à la désobéissance civile, appelant à l’insurrection».

Poursuivant son intervention, le ministre Kalara a soutenu qu’il est tout à fait normal pour les services de police de l’arrêté, pour qu’il ’explique.

Lisons le :

« On ne peut pas admettre dans une démocratie qu’on demande à faire partir un président de la République. Et je pense qu’il est tout à fait normal que les services de sécurité interpellent la personne concernée pour qu’elle s’en explique ».

 

Hassane Diallo

Réagir