Islam : Arafat, cœur du hajj et jour de jeûne

Banniere CBG

Aujourd’hui, lundi 19 juillet 2021 est le jour depuis, l’ Arabie saoudite. Soit le 8 dhu al-hijja 1442, soit le premier jour du pèlerinage sur les lieux saints de l’islam, le hajj. Ce premier jour s’appelle «jour de tarwiyah».

Si comme l’an passé, le pèlerinage se déroule dans des circonstances exceptionnelles avec un nombre de pèlerins très limité à cause de la covid-19, le rite ne change pas cette année aussi.

La Mecque, Mina, Arafat

Les pèlerins, ayant revêtu leur ihram – le fameux vêtement blanc pour les hommes –, et formulé l’intention d’accomplir leur pèlerinage, vont devoir se rendre à Mina avant la prière du dhuhr, où ils passeront la nuit.

Mina vu du ciel

Demain, ils prieront le fajr, prière d’avant l’aube, à Mina puis se rendront sur la plaine de Arafat. Ce deuxième jour du hajj s’appelle du reste « jour de Arafat », moment intense du pèlerinage.

Arafat a une si grande importance que le Prophète Muhammad ﷺ a résumé le pèlerinage en des termes dont nous reproduisons ici le sens : « Le hajj, c’est Arafat. »

A cette occasion, les pèlerins vont converger vers le mont qui a donné son nom à ce jour, le mont Arafat, mont de la Miséricorde (ar-Rahma), pour y invoquer Allah. Ils y multiplieront les invocations et y prieront toute la journée. Le même jour, plusieurs centaines de millions de musulmans à travers le monde jeûneront.

La carte ci-dessous permet de constater la distance entre La Mecque (à gauche) et Arafat (signalé en rouge à droite).

Arafat, ce sont ces scènes très caractéristiques de pèlerins par millions, debout ou assis, qui implorent Allah.

arafat hajj
© mirzavisoko / Shutterstock.com

Un jeûne incontournable

 » Jeûner le jour de Arafat permet d’expier les péchés de deux années consécutives.

Le jeûne de Arafat fait partie de ces jeûnes surérogatoires très recommandés. »

Dans un hadith rapporté par le savant Muslim (que Dieu le couvre de Sa Miséricorde), le Prophète ﷺ a affirmé – en substance – au sujet de ce jour de jeûne ce qui suit : « Je compte sur Allah pour que le jeûne du jour de Arafat soit le moyen d’expier les péchés de l’année antérieure. » Dans un autre hadith, on apprend que tout musulman qui jeûne le jour de Arafat verra expiés ses péchés de l’année précédente et de l’année en cours, soit deux années.

Précisons ici que dans les pays où l’on considère que le mois de dhu al-hijja a débuté lundi 12 juillet et non dimanche 11 juillet, les dates de Arafat et de l’aïd al-adha sont décalées d’un jour.

Ainsi, la fête aura lieu pour les uns mardi 20 juillet, pour les autres mercredi 21 juillet. Ce sera le cas notamment à l’île de la Réunion. Contrairement à une idée reçue, cela n’est en rien un problème : on jeûne le jour de Arafat et on fête l’aïd selon son pays, tout comme on débute et l’on termine le mois de ramadan selon son pays.

 

Mohamed salim

Réagir