Assassinat du président haïtien : le procureur requiert l’inculpation du Premier ministre

Banniere CBG

Le chef du parquet de Port-au-Prince a demandé ce mardi au juge enquêtant sur l’assassinat du président Jovenel Moïse d’inculper le Premier ministre Ariel Henry, en raison d’appels téléphoniques qu’il aurait eus avec l’un des principaux suspects du meurtre.

Bed-Ford Claude, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince –équivalent du procureur– a par ailleurs demandé que M. Henry soit interdit de quitter le territoire haïtien « en raison de la gravité des faits exposés ». Le président Moïse a été abattu le 7 juillet par un commando armé à son domicile de Port-au-Prince.

 

Aissata Keita

Réagir