Abdoulaye Wade et Alpha Condé, les dessous d’une vieille relation

Banniere CBG

Abdoulaye Wade offre refuge à Alpha Condé, le Président guinéen déchu. Une proposition qui n’est pas anodine, quand on connaît le passé des deux hommes liés par une grande amitié, des secrets et des médiations.

Beaucoup ne le voyaient pas venir. Cette offre d’asile émanant de Me Abdoulaye Wade a suscité interjections et interrogations. Un sanctuaire sans plaider au préalable pour sa libération. Comment un ancien président de la République peut proposer protection à un chef d’Etat déchu sans passer par l’actuel  Président? Les interpellations sont alors multiples.

« L’idée est bonne en soi. Mais il n’est plus habilité à offrir asile parce qu’il n’est plus président de la République», répond ainsi succinctement le politologue Yoro Dia. Il est d’avis que sur ce coup, Me Wade ne cherche qu’à perpétuer une vieille tradition sénégalaise qui consiste à offrir refuge aux hommes politiques qui sont dans une mauvaise passe. « Le pays a toujours été une exception démocratique et c’est normal que les opposants des pays environnants trouvent asile ici. Quand Condé était opposant, il passait tout son temps entre Dakar et Paris. Ce n’est qu’à Dakar qu’il pouvait être opposant à Lansana Conté et Ahmed Sékou Touré, sous la protection bienveillante du Sénégal. C’est cela la grandeur du pays que d’accueillir Alpha Condé qui a toujours été anti sénégalais quand il est arrivé au Pouvoir. La meilleure façon de lui donner une leçon, c’est de l’accueillir», pense-t-il de la suggestion de Abdoulaye Wade.

Pour lui, Wade n’a rien à gagner de la présence Condé au Sénégal. C’est juste, à son avis, de la générosité d’un ancien président de la République qui veut que le Sénégal tienne son rang d’asile démocratique du continent. Et c’est tout. Seulement, notre second interlocuteur, un journaliste très au fait de la relation entre les deux hommes, n’en est pas aussi convaincu. Il pense que plusieurs objectifs sont dissimulés dans ce projet. A travers ces bons offices, Me Abdoulaye Wade chercherait, d’après son analyse, à se repositionner sous les projecteurs. «Il veut mettre la pression sur les militaires putschistes afin qu’ils libèrent Alpha Condé. Sinon, comment l’héberger alors qu’il n’est même pas libre ? C’est aussi là une manière de faire parler de lui. Wade ne fait rien au hasard. C’est un fin politicien. C’est une manière de rebondir pour occuper les devants de la scène. Il met les projecteurs sur lui-même. C’est une balle de sonde. Il sait bien qu’il faut au préalable l’aval de Macky Sall», explique dans l’anonymat notre source.

Source : senenews.com 

Réagir