La Cour de la CEDEAO suspension des procédures de la Guinée/Mali par la Cour de la CEDEAO :  » Nous sommes vraiment très abattus » (Me Paul Yomba)

Banniere CBG

Dans une note circulaire, le juge Edward Asanté , président de la Cour de la CEDEAO, a décidé de suspendre toutes les procédures pendantes de la Guinée et du Mali devant la juridiction sous-régionale le 30 septembre dernier a-t-on appris.

Mais à rappeler que le pool d’avocat d’Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba Diakité avait introduit une requête au niveau de cette juridiction, pour obtenir une mise en liberté son client dont la demande avait été rejetée par les juridictions guinéennes, Me Paul Yomba se dit surpris de cette décision.

 »  L’État guinéen avait déjà reçu une notification de la Cour de justice de la CEDEAO qui l’avait imparti un délai de 30 jours qui vraiment courait maintenant parce que ce délaiétaitpresqu’à terme quand tombecette décision de la Cour. Sincèrement, cette décision nous met complètement à genoux. Nous sommes vraiment très abattus. Quand on sait que sur le plan intérieur aussi les questions delibération ne s’annoncent pas quandcomme ça. Mais nous restons confiants surtout que la junte a déjà annoncé que la justice sera leur boussole, son bouclier… Nous confions que la Cour de Justice de la CEDEAO aurait pris une décision de libération de Toumba Diakité en condamnant l’État guinéen au réparation. Nous attendons l’assouplissement des dispositions de la communauté internationale, de l’instance sous régionale contre la Guinée pour voir enfin ce dossier sortir des tiroirs»,souhaite Me Paul Yomba Kourouma dans un entretien accordé à notre reporter ce mardi 12 octobre 2021. »

 

Aissata Keita

Réagir