Tribune : Nous sommes entrain de vivre La fin de la Constitution de l’équipe gouvernementale (Mamadou Barry)

Mes chers Amis,

Nous sommes entrain de vivre La fin de la Constitution de l’équipe gouvernementale.

Dans le cadre de la notion de REFONDATION de l’Etat, il serait souhaite de voir, pour chaque département ministériel, la TENUE d’Etats Généraux pour consolider les lettres démission que chaque ministre aura reçu.

Ces état généraux devraient avoir pour but de resserrer les rangs et de développer un sentiment d’appartenance et surtout d’APPROPRIATION de la feuille de route.

Ces Rencontres devraient permettre la participation EFFECTIVE de :

1. Les cadres du Ministère;
2. Les syndicats du secteurs;
3. Les acteurs publics et privés du secteur;
4. La société civile;
5. Les médias publics et privés;
6. Les citoyens à la base

L’objectif de ces états généraux qui n’auront rien à voir avec ce qui se faisait sous le règne du Professeur, sera de « définir » et de « préciser » où voulons nous que le pays soit Dans Les 10 prochaines années, qu’elles ressources (financière, matériel et surtout humaine) il faut pour cela.

Cette Vision permettrait trois choses essentielles après la transition :

1. La continuité dans la Gestion de la chose publique dans chaque Ministère ;
2. L’obligation pour les acteurs politiques de suivre cette vision communes;
3. La forte implication des médias pour une meilleure visibilité des actions.

Un des gros problème que nous avons dans notre processus de développement réside dans le fait que dans chaque régime qui compte en moyenne 200 à 300 ministres, nous assistons à un perpétuel recommencement et Les cadres des ministères sont perdu et vivent selon l’humeur du nouvel arrivant.

À la fin de la transition, les Projet de société des Politiques devraient RIVALISER sur le comment et à quel coûts réaliser cette feuille de route qui aura été définie par la totalises des acteurs du secteur.

Ainsi, Le nouveau pouvoir ne sera jugé et accompagné que par rapport à ses capacités à répondre précisément et dans les meilleurs délais, aux exigences de cette feuille de route.

Dans cette perspective, il sera aisé pour le plan, le budget, les finances dans un premier temps, de présenter un budget compréhensible de toutes et de tous, et permettre surtout à l’Assemblée Nationale, une meilleure appréciation et un meilleur contrôle de l’action Gouvernementale.

Enfin, dans le Cadre de la Politique de décentralisation et du développement local, cette vision donnera les outils nécessaires aux services déconcentrés de chaque secteur, aux administrateurs territoriaux et surtout aux élus d’accepter la notion de « REDEVABILITE » auprès des populations.

Cette Vision permettra au Peuple de Guinée, durant cette transition et même après, à travers le 4ème pouvoir, d’être au centre de son émancipation.

Votre humble serviteur !!

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com