Mali : Des sanctions de la CEDEAO à l’endroit des responsables de la transition élargies à leurs familles

Par Aissata Keita

C’était une annonce de la CEDEAO lors de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement réunis à Accra le 7 novembre dernier. C’est désormais chose faite. 149 personnalités maliennes font désormais l’objet de sanctions.

Parmi elles, le premier ministre Choguel Maïga et tous les membres de son gouvernement à l’exception du ministre des Affaires étrangères Abdoulaye Diop et le Colonel Assimi Goïta, président de la transition.

Entre autres parmi les sanctions, les membres du Conseil national de la transition sont frappés par ces sanctions. de voyage et gel des avoirs pour les personnes citées et ainsi que les membres de leur famille.

A suivre…

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com