Urgent : une manifestation d’étudiants signalée à l’Université Gamal Abdel Nasser

Une mauvaise sonnerie sous l’ère Mamadi Doumbouya s’annonce mal. Tôt ce jeudi 19 janvier 2022, les étudiants de l’Université Gamal Abdel Nasser ont battu le pavé pour dénoncer le manque criard des bus de transport, de laboratoires et des salles d’informatique au sein de leur école d’enseignement supérieur.

Face aux autorités venues pour négocier avec eux, ses étudiants demandent la libération de leurs amis et promettent de continuer cette manifestation jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. D’ailleurs, cinque personnes sont arrêtées après une altercation dans moins de 5 mn entre étudiants et policiers qui a connue les tirs de bonbon de gaz lacrymogènes dans l’enceinte de ladite université.

‹‹ il y’a eu assez d’arrestations dans nos rangs. Nous n’allons pas quitter tant que nos amis ne sont pas libérés. Nous voulons avoir des bus, des laboratoires et des salles d’informatiques. Nous sommes fatigués et tant que nos revendications ne sont pas satisfaites, nous allons continuer ce combat jusqu’au bout ››, promet un étudiant.

Au moment où nous publions cet article, une négociation entre étudiants et agents se poursuit pour que la manifestation s’arrête. Pour le moment, les étudiants refusent cette idée et demandent la libération immédiate de leurs amis.

Nous y reviendrons…

Aly Badara

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com