Cellou Baldé au CNRD : ‹‹ nous mettrons en place une dynamique de rassemblement pour le retour à l’ordre constitutionnel ››

Malgré l’installation du CNT ce Samedi 5 février 2022, l’ancien député de l’UFDG, Cellou Baldé a montré sa frustration au cours de l’Assemblée générale de son parti à Commandanyah. D’un ton ferme, il a averti que le CNT avec à sa tête Dansa Kourouma ne décidera pas des questions essentielles de la transition mais aussi de sa durée, de la constitution et des fichiers électoraux.

« Nous prendrons notre destinée en main pour faire en sorte que le retour à l’ordre constitutionnel se fasse dans un délai très raisonnable. C’est pour cela nous invitons le CNRD, le gouvernement à mettre en place le cadre du dialogue. Le CNT a été mis en place mais il ne décidera pas des questions fondamentales et essentielles de la transition. Le CNT recevra les résultats du consensus politique obtenu entre les acteurs politiques, le gouvernement de la république, la société civile et le CNRD. Le CNT ne pourrait pas fonctionner sur les questions essentielles liées à la durée de la transition, à la constitution, au code électoral et au fichier électoral tant qu’il n’y a pas un cadre de concertation mettant ensemble les acteurs cités ci-haut », martèle Abdoulaye Bah.

Dans la même lancée, Cellou Baldé a lancé que le parti auquel il appartient mettra une dynamique politico-citoyenne en place dans les jours à venir pour aider le président de la Transition Mamadi Doumbouya afin que celle-ci ne soit pas détournée par des gens qu’il traite de  »faucons ».

« Nous allons nous mobiliser pour mettre en place une dynamique politico-citoyenne pour aider le colonel Mamadi Doumbouya à se défaire des faucons qui risquent de conduire la transition dans le trou. Nous avons le devoir de refuser que la transition soit mise en otage. Si certains ont créé des comités de défense de la transition, nous mettrons en place une dynamique de rassemblement pour le retour à l’ordre constitutionnel dans notre pays », avait annoncé Cellou Baldé.

Alu Badara

Réagir