Attention le colonel n’est pas venu pour s’offrir des bains de foules ! (Par Aboubacar Bah)

L’euphorie du pouvoir en Afrique trouve son salut par des bains de foules . L’histoire nous a montré qu’aimer les bains de foules conduit à des bains de sangs , lorsque Moussa dadis Camara annonçait qu’il était guinéen et qu’il peut ôter la tenue pour se présenter comme candidat aux élections, celà a entraîné des milliers de morts et de blessés à travers le massacre du 28 septembre. c’est est une preuve réelle que les bains de foules trompent les dirigeants sur le choix de s’en aller ou de rester au pouvoir.si celà ne s’arrête pas maintenant, l’issue de cette transition risque d’être douloureuse. Depuis le 5 septembre je suis toujours resté droit dans mes bottes .

A lire aussi :

Le colonel n’est pas venu pour s’offrir des bains de foules , mais pour résoudre un certain nombre de problèmes pour nous faire revenir à l’ordre constitutionnel. les décisions populistes pour chercher à convaincre le peuple cela s’appelle en politique se Maintenir au pouvoir . il faut être franc, cette transition est entrain de perdre l’objectif que le président nous dévoilait à travers son premier discours entre autres l’instrumentalisation des institutions républicaine, de la justice, piétinement des droits des citoyens, l’irrespect des principes démocratiques, la politisation à outrance de l’administration publication, la gabegie financière, la pauvreté et la corruption endémique Rien de tout cela n’est visible depuis 5 mois maintenant . La Vérité avec cette transition n’est plus loin , mais comme disait un penseur celui qui prend le pouvoir par l’épée finira forcément par l’épée .

Réagir