Urgent : la résidence de Cellou quadrillée par des agents

Comme on l’annonçait dans une de nos publications, la décision du TPI de Dixinn se déclarant incompétent, des militants de Cellou Dalein Diallo se sont aussitôt rendus à son domicile pour l’apporter leur soutien. Quelques minutes après, le président de l’UFDG est sorti sans dire mots aux journalistes.
Alors qu’ils s’apprêtaient à quitter les lieux, les agents des forces de l’ordre de sécurité ont aussi débarqué pour quadriller ce domicile tout en empêchant d’autres passages derrière. Pour le moment, aucune manifestation n’est signalée, mais des jeunes en colère n’arrêtaient pas de tenir des propos tels que : ‹‹ Doumbouya bandit, dégage, tu es ethno et quitte ici ››.
Nous y reviendrons…
Réagir