Conakry : dans l’affrontement d’hier entre manifestants et agents, un jeune a reçu une balle ( témoignages )

Dans la soirée d’hier, une partie de l’axe était en ébullition. Des tirs à feu étaient entendus entre Gnariwada et Daresalam pont. Dans cette altercation, un jeune du nom de Ibrahima Sory Soumah, élève de la 9éme année, à l’école Tamadou, commune de Ratoma, a reçu une balle  au niveau de son sexe alors qu’il revenait de ses cours de révision selon nos informations.

Coucher sur son lit de malade, ce jeune élève a reçu cette balle à Gnariwada derrière une cour. La même source nous révèle que c’est un policier qui aurait tiré sur lui. Dans son école où nous avons mis nos pieds, le Directeur des études qui, par peur nous ne savoons de quoi a refusé de se prêté à nos questions. De surcroît, il nous explique que le jeune se trouve à l’hôpital Ignace-Deen sans assistance et que son oncle, lui-même aurait refusé de payé les 5 millions pour qu’il fasse ses soins et ne pas perdre sa vie.
‹‹ je ne peux rien vous dire de façon claire. Comprenez moi ! Le petit, sa famille se trouve à Tanènè, il est là pour suivre ses études. Au moment où je vous parle, il se trouve à l’hôpital et les docteurs refusent de lui prendre en charge à cause de 5 millions. C’est au niveau de son sexe qu’il a reçu cette balle. Mais, je ne peux rien vous dire moi. Comprenez moi pardon, son oncle même il a l’argent, mais il refuse de nous parler et s’investir ››, nous témoigne ce responsable d’école.
Il faut signaler que nous avons aussi les vidéos de témoignages de la victime, et des docteurs qui ont pu extraire cette balle de son corps. Dans nos prochaines publications, vous aurez les informations claires et les témoignages tristes de ce jeune qui accuse un policier d’avoir tirer sur lui.
Nous y reviendrons…
Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com