Mme Bah Hadja Maimouna à Cellou Dalein: Le moment est venu de vous envoyer à Sékhoutouréya

La transition Guinéenne aura-t-elle le bout de son chemin dans la joie et la fraternité entre les Guinéens ? Rien ne le rassure. Car pour beaucoups de Guinéens, elle a déjà déviée de son chemin. Ont-il raison ? Le pays reprendra-t-il le chemin des manifestations des rues sous l’air Doumbouya ? En tout cas, le torchon semble été brulé entre d’une part les leaders du FNDC et le CNRD, d’autres parts, entre les militants de l’UFDG et les nouvelles autorités.

Lors de cette visite qu’elles ont rendues à leur president du parti, Me Bah Maimouna, première vice-présidente de l’UFDG a declaré devant Cellou Dalein, de l’engagement des femmes du parti à continuer le combat jusqu’à l’atteinte de leurs objetif.

Ci-dessous un extrait de son intervention

« Nous ne sommes pas étonnés de votre calme et de votre sérénité légendaire. Nous vous demandons tout simplement de ne pas céder à ce que ces malintentionnés veulent, c’est-à-dire vous perturber.

Nous sommes venus pour vous dire que nous sommes ensemble. Vous et nous, nous avons signé un pacte. Il s’agit de vous conduire jusqu’à Sékhoutouréya. Et nous y arriverons Insha Allah. D’ailleurs, ce n’est plus pour longtemps.

Nous avons été touchées, choquées autant que vous. La majorité de ces femmes n’ont pas dormi ce jour. Parce que c’est de la foutaise. Ils ont voulu vous distraire, mais aussi distraire tous vos militants. C’est ce que nous allons refuser. Ils n’arriveront jamais à leurs objectifs, celui de vous humilier. Au contraire, ça vous a donné l’occasion d’expliquer à  ceux qui n’avaient pas encore compris. Peut-être  que s’il n’y avait pas eu cette occasion, beaucoup de guinéens n’allaient pas comprendre. Parce que beaucoup pensaient que vous aviez usurpé ce logement. Grâce à cette situation, chacun a compris qu’il s’agit de l’arnaque pure. C’est pour cela que vous ne devez pas vous laisser distraire.

Ceux qui ont voulu vous humilier, ils seront humiliés. Ceux qui vous ont sorti de votre domicile gratuitement, ils vont subir la même chose. Quand Alpha Condé a voulu arrêter des cadres de l’UFDG, il n’y a pas ce que les avocats n’ont pas fait. Ils ont réclamé les convocations. Mais comme Alpha Condé ne voulait simplement les arrêter, il a voulu les humilier, ils ont refusé. Il a pris des dizaines de pickups pour déranger tout un quartier avec des bombes assourdissantes et venir arracher des parents devant leurs familles pour les amener. Mais on n’est pas venu trouver Alpha Condé dans son lit en train de dormir? Ils lui ont dit : ‘lève-toi’. Comme il a trainé des gens dans des pickups dans toute la ville, il fallait le trimballer pour montrer à toute la Guinée qu’il a été arrêté comme un poulet. C’est l’œuvre de Dieu. Alors ils vont tous subir le même sort.

Tout ça, c’est parce que vous faites peur à tous ceux qui veulent le pouvoir ou qui l’ont en Guinée. Pourquoi ? Parce qu’ils savent que c’est vous que les guinéens ont choisi. Même s’ils sont au pouvoir, ils ne dorment pas. Parce qu’ils savent qu’ils ne sont pas légitimes, ce n’est pas le choix des guinéens. Qu’on le veuille ou pas, le président Cellou Dalein est un chef, c’est Dieu qui l’a fait. Personne ne peut enlever cela. Alors restez serein. Sachez que toutes les femmes de Guinée sont derrière vous. Nous allons vous soutenir. Le moment est venu de vous envoyer à Sékhoutouréya. Ce n’est plus qu’une question d’heures ou de jours. Nous sommes sûres que la seule personne capable de mettre la justice, la démocratie dans ce pays, c’est vous. Vu que vous êtes avec Dieu, il vous aidera.

Je demande à toutes les femmes de rester mobiliés. Parce que le combat va continuer. Très bientôt, ça va commencer (…). On a marché dans les rues de Conakry pour réclamer la justice pour les enfants qui ont été lâchement assassinés. Ce combat n’est pas encore terminé. Parce que jusqu’à présent, il n’y a pas eu la justice. On pensait qu’il y aurait eu la justice avec la transition. Mais nous comprenons que les crimes de sang ne sont pas leur priorité mais plutôt les crimes économiques. Restez mobilisés, on va continuer le combat jusqu’à ce qu’on rende la justice aux victimes. »

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com